Get Abrégé de la philosophie de M. Gassendi PDF

By BERNIER-F

One other vintage switched over by means of eBooksLib.com, complete textual content incorporated.

Show description

Read Online or Download Abrégé de la philosophie de M. Gassendi PDF

Best french_1 books

Kate MORTON, Hélène COLLON's Les Brumes De Riverton PDF

Eté 1924, dans los angeles propriété de Riverton. L'étoile montante de l. a. poésie anglaise, lord Robert Hunter, se donne los angeles mort au bord d'un lac, lors d'une soirée. Dès lors, les soeurs Emmeline et Hannah Hartford, seuls témoins de ce drame, ne se sont plus adressé l. a. parole. Selon los angeles rumeur, l'une était sa fiancée et l'autre son amante.

Extra resources for Abrégé de la philosophie de M. Gassendi

Example text

Car si la qualité est enoncée de la qualité comme le genre de l'espece, il est evident qu'elle doit estre exprimée par un nom abstrait ; puisque nous disons, par exemple, la blancheur est une couleur, la douceur est une saveur. auquel cas vous voyez aussi qu'il est requis que le sujet, ou l'espece, soit exprimé par un nom abstrait ; puisque s'il est exprimé par un concret, l'attribut, ou le genre, est aussi alors exprimé par un concret ; car nous disons, le blanc est coloré, le doux est savoureux.

Que si Porphyre ne fait pas l'homme genre, mais espece specialissime, cela ne doit pas nous arrester ; car il fait cela contre l'usage de tous les autheurs receus, et approuvez, comme Ciceron, Seneque, Quintilian, Martian, et autres qui appellent l'homme genre, Stichus, et Pamphilus des especes d'homme : et il est inoüy ou qu'homme soit dit espece de Socrate, ou absolument que quelque chose soit dite espece, si ce n'est qu'entant qu'il est rapporté au genre. Si vous demandez pourquoy chez Porphyre, et chez Aristote les singuliers sont dits individus, et differens en nombre ; la raison du premier est, que les singuliers ne se peuvent pas diviser comme ce qui est au dessus d'eux.

Premierement donc ces idées-là sont dites passer par le sens, et estre imprimées dans l'entendement, lesquelles viennent des choses qui par soy tombent sous les sens ; comme sont celles que nous avons du soleil, des nuées, du tonnerre, de la terre, de l'eau, des animaux, des plantes, des fleurs, des metaux, en un mot, de toutes les choses qui se sont presentées à nos sens, et que nous avons veües, touchées, senties, etc. Apres cela, de ces idées qui ont passé par le sens, et qui sont dans l'entendement, il s'en forme diverses autres, et en diverses manieres ; comme par composition, ou assemblage de plusieurs, par ampliation, par diminution, et par transport.

Download PDF sample

Abrégé de la philosophie de M. Gassendi by BERNIER-F


by Charles
4.2

Rated 4.65 of 5 – based on 19 votes
Posted In CategoriesFrench 1